Pourquoi les commerçants doivent-ils être attentifs aux taux d'autorisation ?

Auteur : Mercator Advisory Group

Pour réussir dans le paysage actuel de la vente au détail, les commerçants doivent se concentrer sur l'amélioration de tous les aspects du parcours des consommateurs. Entre le moment où un client parcourt des marchandises et celui où il effectue une transaction, les commerçants doivent s'assurer que tout fonctionne de manière transparente et efficace. Dans le cas contraire, les consommateurs peuvent aller voir ailleurs, ce qui fait perdre des ventes potentielles au commerçant.

Conscients de ce fait, de nombreux commerçants ont investi massivement dans des sites Web élégants et des campagnes de marketing adaptées à des segments de clientèle uniques. Bien que ces améliorations dédiées aux utilisateurs soient importantes, il existe d'autres domaines que les commerçants peuvent et devraient améliorer, en particulier de leur côté de la plateforme.

L’un des domaines sur lequel chaque commerçant doit se concentrer est celui des taux d'autorisation, un indicateur qui, bien que souvent négligé, a une influence considérable sur les revenus. Pour en savoir plus sur les taux d'autorisation, Ryan McEndarfer, rédacteur en chef de PaymentsJournal, s'est entretenu avec Sandipan Chatterjee, directeur de la gestion des produits, de la tokenisation et des partenariats stratégiques chez PayPal Inc., et Nandita Gupta, vice-présidente, produits de paiement de base et ingénierie chez PayPal Inc.

Au cours de la discussion, Chatterjee et Gupta ont expliqué ce que sont les taux d'autorisation, pourquoi ils sont importants pour les commerçants et comment les taux d'autorisation peuvent être améliorés.

Qu'est-ce qu'un taux d'autorisation ?

Lorsque les clients tentent d'effectuer des achats sur des sites de e-commerce, chaque transaction doit être autorisée par le réseau de la carte du consommateur et par la banque qui a émis la carte. Dans chaque cas, la transaction peut être acceptée ou refusée.

Le taux d'autorisation, également appelé taux d'approbation ou taux de commandes auth, est le pourcentage de transactions chez un commerçant qui ont obtenu une approbation au cours du processus d'autorisation. Pour calculer le taux d'autorisation, « prenez le nombre d'approbations de paiement réussies et divisez-le par le nombre total de tentatives de paiement », explique Gupta.

Si un paiement n'est pas autorisé, la transaction est refusée et le client sera invité à utiliser un autre mode de paiement pour effectuer l'achat. Ce mode de paiement sera ensuite soumis au même processus d'autorisation, comme c'est le cas pour toutes les transactions, avant que la transaction puisse être finalisée.

Gupta a fait remarquer que les taux d'autorisation sont différents des taux de conversion, car ce dernier fait référence au nombre total d'achats divisé par le nombre de consommateurs qui visitent la page de paiement. Il est possible qu'une transaction autorisée ne soit pas finalisée (par exemple si le client abandonne la commande en cours de route). Toutefois, elle a expliqué que les deux indicateurs étaient liés. Si une transaction n'est pas autorisée, celle-ci ne peut être convertie, et de fait des taux d'autorisation plus élevés peuvent entraîner des taux de conversion également revus à la hausse.

L'importance d'avoir des taux d'autorisation plus élevés

L'importance des taux d'autorisation pour le succès d'une entreprise en ligne ne doit pas être sous-estimée.

« Pour toutes les entreprises, l'objectif est que les clients finalisent leur achat dès la première tentative sans avoir à penser au moyen de paiement », a déclaré Gupta. Lorsque les taux d'autorisation sont bas, davantage de consommateurs se verront refuser des transactions. Même s'ils ont la possibilité d'essayer d'autres modes de paiement, de nombreux consommateurs abandonneront tout simplement leur commande si leur carte est refusée ; une étude [1] a révélé que 44 % des acheteurs dont le moyen de paiement a été refusé par erreur ne font plus ou presque plus d'achats chez le détaillant concerné.

À l'inverse, des taux d'autorisation plus élevés peuvent conduire à davantage de transactions finalisées et à des volumes de revenus plus élevés pour les commerçants. Comme les taux d'autorisation sont en corrélation avec les revenus, « les taux d'autorisation font partie des moyens essentiels pour les commerçants (petits, moyens et grands) de débloquer les revenus », a déclaré Gupta.

Ceci est particulièrement vrai pour les détaillants en ligne opérant dans le monde entier, où même les améliorations de taux d'autorisation les plus insignifiantes peuvent faire une différence de plusieurs millions de dollars en matière de revenus. Prenons l'exemple d'un détaillant de e-commerce qui aurait un chiffre d'affaires annuel de 100 millions de dollars. Si son taux d'autorisation augmentait de seulement 2 %, cela pourrait entraîner des revenus supplémentaires de 2 millions de dollars.

Avec autant d'enjeux, « l'écosystème des paiements est devenu de plus en plus conscient de l'importance d'avoir des taux d'autorisation plus élevés », a ajouté Chatterjee.

Comment améliorer les taux d'autorisation

Étant donné que le commerçant ne gère pas le flux de paiement lui-même, choisir le bon partenaire est crucial. De fait, il est intéressant de se pencher sur l’approche de PayPal sur ce sujet.

Tout d'abord, PayPal tire parti de ses vastes ensembles de données et de son réseau de partenaires. « PayPal a des connexions mondiales inégalées et des relations étroites avec plus de 300 millions de consommateurs et plus de 28 millions de commerçants, ainsi qu'avec des banques mondiales, des réseaux de cartes et des organismes de réglementation dans 200 pays », a déclaré Chatterjee.

Ce vaste réseau de partenariats fournit à PayPal des informations sur le comportement des cartes et les taux d'adoption dans l'ensemble de l'écosystème. PayPal peut ensuite utiliser ces informations pour identifier les opportunités d'amélioration des taux d'autorisation et générer des revenus pour ses partenaires.

Le deuxième aspect de l'approche de PayPal est centré sur des solutions de protection robustes. Pour simplifier, « les algorithmes de protection de la société aident à approuver les consommateurs de haute qualité tout en permettant de bloquer les fraudeurs », a expliqué Chatterjee. Les solutions combinent l'apprentissage automatique, l'intelligence artificielle et la prise de décision en temps réel pour aider à déterminer avec plus de précision si une transaction est légitime ou non.

Une détermination aussi précise nécessite d'avoir accès à une immense quantité de données. Le réseau de PayPal englobe les données des commerçants et des consommateurs sur les marchés du monde entier. Il est donc bien placé pour bloquer les transactions suspectes tout en approuvant les transactions légitimes.

PayPal est également en mesure d'aider à augmenter les taux d'autorisation par le biais de plusieurs outils de financement. « Notre portefeuille permet des mécanismes de financement secondaires lorsque le mode de paiement initial est refusé », a déclaré Gupta. Par exemple, si la carte de crédit d'un client est refusée, PayPal peut, dans certains cas, essayer automatiquement d'utiliser sa carte de débit à la place. « Lorsqu'ils sont utilisés efficacement, nous pouvons obtenir des taux d'approbation vraiment élevés avec tous ces outils de financement », a-t-elle poursuivi.

Le dernier élément pour améliorer les taux d'autorisation est la tokenisation du réseau. Au lieu d'utiliser le numéro à 16 chiffres inscrit sur la carte de paiement, PayPal génère un identifiant unique à utiliser lors de la transaction. « Cela est vraiment utile si la carte a expiré, est perdue, volée ou même utilisée frauduleusement chez un autre commerçant », a fait remarquer Gupta.

Ce qu'il faut retenir : des taux d'autorisation plus élevés peuvent générer des revenus plus élevés

Bien que l'amélioration des sites Web et des offres de produits soit une stratégie importante pour les commerçants qui veulent augmenter leurs revenus, il ne faut pas négliger les améliorations en back-end. Les taux d'autorisation font partie des domaines d'amélioration les plus importants pour les commerçants. En choisissant le bon fournisseur de paiement, les commerçants peuvent ainsi obtenir des taux d'autorisation plus élevés et voir ainsi leurs revenus augmenter.

Pour télécharger le livre blanc complet, vous pouvez cliquez ici.

Le contenu de cet article est fourni à titre d'information uniquement. Vous devez toujours obtenir des conseils commerciaux, fiscaux, financiers et juridiques indépendants avant de prendre une décision commerciale.

 

Vous recherchez des articles ? Cliquez ici pour parcourir les archives.

Media Room